La Charte a été développée dans le cadre du Laboratoire Culture Inclusive, projet réalisé en collaboration avec Exeko, le Groupe des onze (Bibliothèques et Archives nationales du Québec – BAnQ, Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, La Maison Théâtre, le Musée des beaux-arts de Montréal, l’Opéra de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre symphonique de Montréal, la Salle Bourgie, la Société de la Place des Arts de Montréal, le Théâtre du Nouveau Monde) ainsi qu’avec 80 cochercheurs et cochercheuses issu.e.s de 9 organismes communautaires partenaires de la démarche: l’Accueil Bonneau, Les Muses: centre des arts de la scène, La Maison Tangente, Les Impatients, La Maison de la Syrie, le Projet Collectif en Inclusion à Montréal – PCEIM, l’Association de Montréal pour la Déficience Intellectuelle, le Groupe communautaire L’Itinéraire et le collectif Bout du monde.

Sous le patronage de la Commission canadienne pour l’UNESCO, l’objectif de ce projet de recherche-action multipartenarial était d’amorcer une réflexion vers de meilleures pratiques d’accessibilité culturelle afin de contribuer aux prémices d’une transformation de la culture. 

L’issue de cette première phase du projet fût, en 2019, la corédaction d’une charte d’accessibilité culturelle et son dévoilement en 2020.

Le texte de la Charte est disponible sur le site : https://www.chartecultureaie.com/

Charte pour une culture accessible, inclusive et équitable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *